GANGUI – collectif

 

Gangui Collectif

Gangui est un projet inspiré par la première exposition de l’association Plastic Art Fair nommée Empreintes. Cet évènement d’art contemporain dont la première édition s’est déroulée à St-Tropez en septembre 2021 a pour objectif la valorisation des déchets plastiques collectés en mer Méditerranée par la création artistique. Pour la deuxième édition du festival, le collectif GANGUI présentera en septembre 2022 un travail plurimédia sur le thème des filets fantômes.

Ce premier projet propose une réflexion sur l’impensé du paysage sous-marin. Le collectif GANGUI part d’un constat simple: loin des yeux, loin du coeur ou comment l’opacité de la surface invisibilise le monde aquatique.

Le collectif Gangui s’est immergé sur l’un des plus beaux paysages de Méditerranée française: Les Neiges du banc des Blauquières. Cette roche merveilleuse située à 80 mètres de profondeur au large de La Ciotat est constituée sur une face de corail noir et sur l’autre de gorgones rouges. Depuis la fin de l’été 2021 un immense filet fantôme balafre ce récif coralligène et détruit cet habitat d’exception. Les filets fantômes sont des engins accidentellement perdus en mer par les pêcheurs.euses qui, une fois abandonnés au fond, continuent à polluer l’eau et à tuer. Le collectif traite le thème du filet fantôme comme le symbole de toutes les pollutions anthropiques maritimes, il n’est en aucun cas à charge contre les travailleurs.euses de la mer et encore moins contre la pêche aux petits métiers.

Au travers de photographies argentiques, de textes et d’un court-métrage, le collectif a travaillé sur le sujet d’une triple invisibilité: celle de la richesse des fonds marins, celle de ses pollutions et celle offerte par cet univers parallèle à celles et ceux qui décident de l’explorer. 

En plus d’un questionnement écologique et d’une production esthétique, le collectif a souhaité mener une action concrète pour aider à la sauvegarde du site. En effet, aidés de plongeurs scientifiques, l’impact du filet a pu être mesuré grâce au protocole établi par l’association GhostMed. Le résultat de l’étude d’impact ne laissant aucun doute quant à la dangerosité de l’engin de pêche, il a été décidé de le remonter en surface pour libérer le site. Grâce aux moyens humains et logistiques de l’association Palana Environnement le filet qui étouffait le corail et les gorgones a pu être retiré. Dans une volonté de transformation et de valorisation des déchets, ce fantôme a pu servir de matière première pour les artistes plasticiens.ennes  du Plastic Art Fair. 

©GANGUI COLLCETIF/VALENTIN THIBAULT

GANGUI COLLECTIF

GANGUI? Ancêtre du chalut, le gangui est une technique de pêche méditerranéenne traditionnelle apparue au Xème siècle. Le gangui désigne aussi le filet en forme de sac conique utilisé pour draguer les fonds d’herbiers de posidonies. Être dans le gangui est une expression typiquement provençale signifiant être dans une situation inextricable. S’entend au sens propre comme être réellement emmêlé dans un filet ou au sens figuré comme être dans le pétrin. 

©GANGUI COLLECTIF 2022 all rights reserved

« Ce monstre est celui que les marins appellent poulpe, que la science appelle céphalopode, et que la légende appelle kraken »

Victor Hugo, Les travailleurs de la mer.

Pin It on Pinterest